Mariage inattendu : comment l’annoncer aux proches

Par date

Mariage inattendu : comment l’annoncer aux proches

Imaginez. Imaginez deux personnes qui s’aiment et souhaitent se marier pour être ensemble et le rester. C’est tout. Il n’est dans cette histoire, question que d’amour. Aucun arrangement, aucune convenance, aucune ambition n’existe en dehors de celle d’être heureux. Et pourtant, là où la simplicité du cœur est rêvée, tout pourrait rapidement se compliquer. Il suffirait que d’autres s’en mêlent. Emportés par leur enthousiasme à organiser ce qu’ils souhaitent être un conte de fées, par leur désir de choyer les êtres aimés, ils cesseraient d’écouter avec suffisamment d’attention les futurs mariés…

Une histoire d’amour à deux

Imaginez. Imaginez deux personnes qui s’aiment, tout simplement. Peut-être vous, peut-être eux, peut-être n’importe qui et un peu de tout le monde à la fois. Chaque jour, elles posent les yeux l’une sur l’autre et certains matins s’émerveillent de leurs présences, de leur bonheur d’être ensemble. Pour elles deux, la vérité de l’amour est la seule. Une vérité est tout aussi limpide que le fait de respirer est essentiel.

Puisque le bonheur est là, naturel, mue par une force propre, puisqu’il suffit de l’observer, de le protéger, de le nourrir et de le laisser grandir, pourquoi ne pas se marier ? Quelle meilleure protection que celle d’une union officielle pour laisser croître et renforcer pour toujours, le sentiment d’amour ?

Une vision poétique du mariage

elopment-2

Mais, robe, costume, traiteur, champagne, liste des invités et placement de table… ne présentent aucun intérêt à leurs yeux. Les amoureux rêvent d’une cérémonie intime en petit comité. Ils imaginent un mariage doux et chuchoté, confidentiel et privé, sous les derniers rayons d’un soleil presque couché, peut-être éclairé à la bougie, quoi qu’il en soit à peine révélé.

Les yeux dans les yeux sous des lumières tamisées, du verre coloré chatoyant pour projeter de doux arcs en ciel merveilleux, des matériaux cuivrés chaleureux et de l’or scintillant… L’impression d’un mariage d’automne magique et privilégié, quelque part entre rêve et réalité.

Le tourbillon familial

Pourtant, rapidement, la douce ritournelle se fait tourbillon et c’est la valse familiale qui commence.

« Une date, il faut une date ! Et comment ça tu comptes te marier pieds nus ? Impossible ! Nous allons te trouver les plus belles chaussures. Les faire-part, tu n’as pas encore choisi, rédigé, expédié les invitations ? Mais comment tout le monde saura-t-il où et quand venir célébrer votre mariage ? Et cette idée de mariage intimiste… nous sommes tellement fiers de vous que nous allons plutôt organiser une grande cérémonie avec orchestre, pièce montée et lieu d’exception réservé. Rien n’est trop beau pour vous, vous savez ? Et l’église, c’est tellement beau à l’église ! »

L’échappée (ou elopement)

elopment-3

En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, les amoureux ont disparu. Pas de grande cérémonie, pas d’invités compliqués à rassembler et pas non plus d’organisation stressante, avec un office religieux à ajouter. Ils n’en veulent pas et ne se plieront pas à cette image, belle, mais pour eux surannée, du mariage fastueux. 

Dans un podcast elle a entendu parler de l’elopement. Elle lui chuchote à l’oreille. Avant que quelqu’un réussisse à leur faire signer un bon de traiteur, ils doivent s’échapper. Organiser en catimini une fuite amoureuse rien qu’à eux. La destination ? Secrète. La date de retour ? Inconnue. Le déroulement de l’union ? Simplissime et mystérieux, pour le bonheur des amoureux.

Pas de conduite à l’hôtel, pas de pleurs chargés d’émotion, pas de lancé de bouquet. Le mariage à deux c’est aussi ça, mécontenter une partie de la famille et passer à côté de certaines traditions. Mieux vaut le savoir avant et l’assumer pour pleinement en profiter. N’oubliez pas cependant, de réunir deux témoins, obligatoires pour une union en France. Aussi, pourquoi ne pas faire appel à votre wedding planner préférée afin d’organiser votre échappée belle et pour gérer certains échanges possiblement délicats avec vos familles ?

L’annonce : imaginez-la attentionnée, douce et positive

De deux choses l’une, soit vous annoncez ensemble et de vive voix à vos proches que vous vous mariez sans eux, soit vous prenez le temps d’envoyer des faire-part dédiés depuis votre Lune de miel. Dans l’un et l’autre cas, une seule émotion doit vous guider, celle de l’empathie pour les parents et amis momentanément déçus. L’astuce ? De la douceur et une attitude positive prompt à rappeller à chacun à quel point il est heureux pour vous, peu importe la situation.

  • Soyez compréhensif

Mettez-vous à leur place. Familles et amis, amies, attendaient peut-être depuis longtemps ce bel événement. C’est d’autant plus le cas pour vos parents — votre maman en particulier — si vous êtes fils ou fille unique. Quelle que soit votre raison, envie d’intimité, contexte familial difficile sur fond de tensions ou de désaccords, risques liés à la pandémie… prenez le temps d’expliquer et acceptez — dans une certaine mesure — les doléances. Elles finiront pas s’estomper naturellement.

 

  • Faites preuve de douceur

Il n’est pas forcément nécessaire d’entrer dans les détails et d’ajouter l’historique de votre relation et des raisons à votre elopement sur votre faire-part de mariage. Pourtant, faire preuve de douceur dans l’annonce peut faciliter les choses. Si le résultat est le même - vous vous êtes mariés sans eux -  l’effet est différent : 

« Cher papa, chère maman, 

Nous nous sommes mariés sans vous ! 

Bien à vous » 

et 

« Cher papa, chère maman, 

Nous aurions aimé partager ce précieux moment avec vous, mais notre souhait allait vers un autre type de célébration.

Aussi, nous sommes-nous unis dans la plus parfaite intimité, pour notre plus grand bonheur.

Avec toutes nos pensées et tout notre amour » 

 

  • Transmettez des ondes positives

« Le bonheur existe, il est dans l’amour (…) » disait Michèle Morgan. Aussi, tous ceux qui vous aiment comprendront facilement votre choix si vous leur révélez sous le prisme des sentiments. Expliquez en quelques mots votre bonheur, la beauté du moment et annoncez pourquoi pas, de prochaines petites retrouvailles pour les plus impatients.

 

Pauline, Rédactrice

https://www.webplume.net

 

Crédits photos :

1. Photo by Jessica Rockowitz on Unsplash

2. Photo by Gita Krishnamurti on Unsplash

3. Photo by Jessica Rockowitz on Unsplash

Thèmes :Mariage intime, elopement, mariage à deux, wedding destination

keyboard_arrow_up